Témoignages

 

Envoyez nous un nouveau témoignage

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires, mais vous pouvez mettre vos initiales ou un pseudo si vous préférez. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans la page qu’après que nous l’ayons vérifié. Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages. Merci beaucoup pour votre participation !
45 messages.
D a écrit le 6 juin 2018 à 16h21:
Merci beaucoup pour ces conférences très inspirantes, elles me poussent à réfléchir, à découvrir des/mes limites et composer avec !
JP a écrit le 15 mai 2018 à 16h33:
Excellente initiative... Nous (ne) sommes (pas que) des animaux !
B a écrit le 15 mai 2018 à 16h19:
Confirmation du plaisir et de l’intérêt pour justesse, ouverture, légèreté. merci.
V a écrit le 21 avril 2018 à 16h21:
Des petites balises d’ouverture au milieu de la ville
S a écrit le 12 avril 2018 à 16h19:
Fantastique espace, temps d’ouverture et de libre pensée. Merci Capucine.
P a écrit le 26 mars 2018 à 16h18:
Parler simplement des choses de la vie, du rapport à l’autre, à soi, ça fait tout de bon. Merci.
J a écrit le 21 mars 2018 à 16h31:
Magnifique atelier sur l'auto-érotisme qui s'aborde en simplicité, joie et respect collectif. merci!
C a écrit le 9 janvier 2018 à 16h31:
excellent projet ! On a bien besoin de se décomplexer sur les questions de sexualité !
E a écrit le 21 novembre 2017 à 16h36:
Pour les cours du soir into sex and the pink city ! On sait à quelle école se rendre à présent ! Pour toutes les petites morts et les nouvelles grandes vies, belle route à toi !
O a écrit le 21 novembre 2017 à 16h36:
Quelle jolie initiative. : cultiver l’érotisme. Je suis persuadé que tu seras une excellente enseignante dans cette école pour jardiniers d’un nouveau type. « Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie » disait Ronsard. Grâce à toi Capucine, les gens apprendront enfin à les faire déjà pousser. Ravi d’avoir été ici pour te témoigner mon modeste soutien.
C a écrit le 21 novembre 2017 à 16h17:
Cultiver l’érotisme, c’est oser et assumer mon décolleté ce soir !
T a écrit le 21 novembre 2017 à 14h30:
Chouette moment complice. Les feuilles à la main m’ont un peu gêné, comme une forme de barrière qui me rappelle vaguement les frontières scolaires. Mais douceur, sourires, ouverture, partage. Chouette ! Merci.
O a écrit le 21 novembre 2017 à 14h29:
Sur les sentiers de l’érotisme… cultiver ses désirs, découvrir ses limites et en identifier les raisons. Cartographier sa libido, et éclairer les zones d’ombre, dédiaboliser les interdits et oser être soi. Aller vers l’autre, vers toutes et tous les autres et se découvrir vraiment. Sur les sentiers de l’érotisme… cheminer en toute liberté et laisser libre cours à sa curiosité. Apprendre et désapprendre pour ouvrir un horizon des possibles toujours plus riche. Sur les sentiers de l’érotisme… tout simplement.
V a écrit le 21 novembre 2017 à 14h29:
Merci pour cette soirée… en déambulant à travers des rencontres, j’ai appris sur moi en à peine quelques minutes… tu peux rendre le monde plus beau ! Go !
L a écrit le 21 novembre 2017 à 14h28:
Merci pour cette belle soirée, tu m’as fait du bien ! Belle route à toi Capucine !
A a écrit le 21 novembre 2017 à 14h27:
C’est toi, c’est nous… en mouvement. Là où les sens nous meuvent et nous émeuvent. Merci Capucine et de bien belles volutes !
A a écrit le 21 novembre 2017 à 14h26:
L’érotisme, c’est le début et c’est la fin. C’est l’inspiration et c’est la création. C’est la découverte et la compréhension. C’est l’individu et le collectif. C’est le calme du charme et le mysticisme de la violence. Bon courage Capucine !
P a écrit le 21 novembre 2017 à 14h23:
Grazie del sorriso, A presto !
J a écrit le 21 novembre 2017 à 14h23:
C’est quoi L’Érotisme ? Je sais tout. J’ai tout à apprendre.
A a écrit le 21 novembre 2017 à 14h23:
Quand l’esprit inspire le corps, le bouscule, le secoue. Une école buissonnière du sexe. Un mot, une audace, merci Capucine !